Humour à Gogo

Humour dans l'entreprise, drole de travail

Pourquoi l’humour dans l’entreprise est important ?

Nous avons tous à l’esprit l’image ou le stéréotype de la personne efficace dans l’entreprise. Ce schéma n’est pas nécessairement l’idéal, mais le plus partagé.

Généralement, la personne efficace est associée aux caractéristiques suivantes : sérieux, rigueur, efficacité, productivité, ordre, contrôle et autres qualités de ce type. Tous sont sans doute très appréciables, mais qu’en est-il de l’humour, le sens de l’humour est-il compatible avec efficience au travail ? Pourquoi l’humour dans l’entreprise est-il si important ? La capacité à communiquer, à influencer les autres et à apprendre sont parmi les qualités les plus appréciées aujourd’hui. Le sens de l’humour aide inestimablement à développer toutes ces compétences. Les consultants en ressources humaines ont observé que les personnes qui réussissent sur le lieu de travail ont tendance à avoir un bon sens de l’humour, du moins parfois.

Le sens de l’humour, de la grâce et de l’élégance est une réponse personnelle à une situation de perplexité ou à un bouleversement soudain. C’est une attitude, une façon d’être, qui peut se traduire par un rire mais, en réalité, c’est une approche personnelle des situations que la vie nous présente.

L’humour dans l’entreprise pour faciliter la communication 

Le sens de l’humour permet aux gens de se comprendre beaucoup plus facilement. Tout comme un orateur utilise l’esprit dans ses discours pour capter et retenir plus facilement l’attention de ses auditeurs, l’humour peut également être utilisée pour communiquer efficacement nos idées.

Introduire le sens de l’humour dans une conversation ou une négociation crée une atmosphère plus détendue, réduit les barrières de communication et vous permet de parler plus franchement et plus ouvertement. C’est là une autre clé de l’influence positive de Richard Branson (PDG de Virgin) : il sait comment rendre les réunions agréables, quelles que soient les questions épineuses.

Influencer les autres grâce à l’humour dans l’entreprise 

Une personne amusante « tombe presque toujours amoureuse » et, par conséquent, ses interlocuteurs sont plus réceptifs à l’acceptation de ses idées.   En général, les sociologues conviennent qu’il existe une plus grande prédisposition à accepter les messages et les suggestions présentés dans un environnement agréable et qu’il est donc plus facile de parvenir à un accord dans ces conditions.

D’autre part, le rire est contagieux, tout comme le bâillement. Une sortie ingénieuse aide à surmonter les situations embarrassantes en évitant la confrontation et la rupture. Qui n’a pas connu la réaction ingénieuse et amusante d’un des participants qui a brisé la tension et détendu l’atmosphère dans un moment compromettant d’une réunion d’affaires ?

Comment faire face aux erreurs avec humour

Savoir transformer une erreur en une opportunité d’amélioration, en lui ôtant du fer, est plus humain et permet de bien accepter la correction ; n’oublions pas que l’apprentissage est fondamentalement empirique, c’est-à-dire qu’il se fonde sur la pratique et l’expérience. Rire de soi-même – de temps en temps – est un bon exercice qui nous aide à surmonter l’arrogance et à mieux nous connaître.

L’importance du sens de l’humour dans l’entreprise 

Les entreprises commencent à considérer, à leur juste mesure, l’importance du sens de l’humour au sein de leur organisation. Une étude de la société de conseil américaine Hodge Cronin & Associates, portant sur 737 cadres supérieurs, a montré que 98 % d’entre eux embaucheraient une personne ayant le sens de l’humour plutôt qu’une personne qui n’en a pas. 

L’humour et l’imagination vont de pair, de sorte que seuls ces derniers peuvent décider comment et dans quelle mesure le rire et l’amusement font partie de notre journée de travail. La seule limite est le respect de l’autre, le sarcasme et l’ironie destructrice sont donc exclus.

Dans de nombreuses entreprises, on parle de plus en plus de l’importance du « facteur bien-être au travail » et il semble évident que le sens de l’humour y contribue énormément. Il peut aussi être, pourquoi pas, un autre facteur à prendre en compte pour construire une bonne « EXPÉRIENCE DE TRAVAIL ».

Comme l’a fait remarquer le comédien Bob Ross : « Un chef d’entreprise sans sens de l’humour est comme une tondeuse à gazon dans un cimetière : tous deux ont beaucoup de gens sous leurs pieds, mais personne ne fait attention à eux. »

Même la NASA a déclaré que le sens de l’humour dans l’entreprise est l’un des traits de personnalité qu’elle apprécie le plus lors du recrutement d’astronautes, car elle estime que les candidats qui se montrent drôles sont plus flexibles, plus créatifs et ont plus de chances de réussir.

Demander aux candidats lors d’un entretien d’embauche de nous raconter une blague ou une histoire drôle n’est pas idiot, car cela fournit à l’examinateur de nombreuses informations précieuses. Cette pratique est un excellent moyen de briser la glace, car elle nous donne une idée de la gentillesse des candidats, de leur aisance et de leur confiance en eux, de leur réaction à une situation inattendue, de l’élégance ou de l’indulgence de leur réaction, etc.