Humour à Gogo

humour

L’importance de l’humour dans les moments difficiles

Nous connaissons tous des expressions courantes sur le rire. Avec une bonne dose d’humour, non seulement nous trouvons plus facile de faire face à la vie quotidienne, mais il ne faut pas négliger l’importance de l’humour dans les moments difficiles et éprouvants. Surtout lorsque nous avons une journée horrible, des problèmes privés ou professionnels, ou même des problèmes de santé, l’humour s’avère être notre chevalier en armure étincelante. Elle ne change pas la situation difficile elle-même, mais elle réduit notre niveau de stress et nous aide à voir le monde avec des yeux différents.

Que se produit-il dans notre cerveau ?

Pour comprendre quel est l’importance de l’humour dans les moments difficiles, il est utile de jeter un coup d’œil sur notre vie intérieure. Les blagues et l’humour, en général, jouent avec nos attentes. Nous voyons ou entendons quelque chose et émettons des hypothèses sur la façon dont la situation va se dérouler. Le choc de la plaisanterie mine, au mieux, nos attentes et nous surprend.

L’extérieur du tronc cérébral gauche nous permet de comprendre la plaisanterie. Si nous prenons le choc, le système limbique est activé, par exemple, la zone du cerveau dans laquelle les émotions sont traitées. L’amygdale signale que nous nous amusons. Selon le degré d’amusement, notre station de contrôle cérébral des débordements émotionnels envoie le signal à nos cordes vocales, notre diaphragme et nos muscles faciaux, et nous rions !

Le rire abaisse considérablement le niveau des hormones corticales et de l’adrénaline dues au stress, et d’autre part, lorsque nous rions, des hormones du bonheur comme les endorphines et la dopamine sont libérées. Avec de l’humour, nous pouvons mieux gérer le stress et nous sentir plus heureux.

L’humour moments difficile nous aide :

De nombreuses études ont confirmé l’effet positif de l’humour sur la santé et le bien-être. Par exemple, une étude publiée par une Université montre que l’humour peut prolonger la vie. Le scientifique Sven Svebak a examiné 500 000 Norvégiens de différents âges et a constaté que les participants à l’étude ayant plus d’humour avaient tendance à être moins malades.

Le résultat d’une étude sur l’influence de l’humeur sur les événements stressants de la vie ayant des conséquences psychologiques a été mené. Tous les sujets ont pu démontrer que l’humour les aidait à mieux gérer la situation particulière et à la réévaluer. Les participants à l’étude ont également indiqué qu’ils se sentaient mieux soutenus par leurs proches.

Comment la médecine tire-t-elle profit de l’humour dans les moments difficiles ?

En résumé, l’humour réduit le niveau de stress et l’humour dans les moments difficile nous aide à surmonter toutes situations. L’humour nous aide également à voir les situations de stress sous un autre angle et renforce l’interaction sociale. C’est bon pour notre système immunitaire, notre mémoire et pour nous rendre heureux. Aujourd’hui, la médecine profite également de ces effets positifs : les médecins clownesques font rire les petits dans les hôpitaux, et les patients déprimés peuvent retrouver le rire en entraînant leur humeur.

Malgré tous les aspects positifs, il est essentiel d’être prudent et d’utiliser l’humour au bon moment ou, si nécessaire, de s’en passer. Si quelqu’un reçoit un diagnostic qui n’est pas bon, au début, une blague serait déplacée. La schizophrénie, quant à elle, peut vous priver de la capacité de comprendre les blagues, c’est pourquoi la sensibilité dans le traitement de l’humour est essentielle.

L’humour s’avère parfois négatif :

Toutes les formes d’humour n’ont pas un effet positif sur notre bien-être. La recherche distingue quatre types : le rapprochement, l’auto-renforcement, l’humour agressif et autodestructeur. Les deux premiers types sont destinés à divertir et à renforcer l’environnement et soi-même. Les deux derniers servent à se rabaisser et à se moquer de soi-même et des autres. Bien qu’ils soient nuisibles et négatifs, les deux premiers types d’humour peuvent nous inspirer et nous aider à mieux faire face à la vie quotidienne et aux crises.

Comment former votre sens de l’humour :

La bonne nouvelle pour les personnes qui ont parfois l’impression d’avoir oublié comment rire, c’est que l’humour peut être pratiqué. D’autant plus que l’humour se présente sous de nombreuses formes. Il n’est pas toujours nécessaire de rire, mais parfois un petit sourire suffit pour faire notre journée.

Pensez à ce qui vous faisait rire et avec qui ! Pensez aussi à ce qui n’est pas drôle pour vous. Vous vous souvenez sûrement de blagues, de films ou de situations qui vous ont fait rire. Intégrez-les ensuite dans votre vie quotidienne : vous avez peut-être une comédie préférée que vous n’avez pas vue depuis un certain temps, ou vous pourriez lire quelques chapitres d’un roman drôle particulier. Sur les réseaux sociaux, le contenu pour chats est toujours roi, alors profitez-en et regardez des vidéos d’animaux amusantes si vous aimez les petites boules de poils.

L’humour provoque la libération des hormones du bonheur, la sérotonine et la dopamine, et l’élévation de notre humeur. Plus vous êtes positif, plus vous avez de chances de voir l’ambiance dans les choses. Faites semblant jusqu’à ce que vous l’obteniez.