Une femme de 69 ans meurt suite à une partie de sexe endiablé qui a duré des heures avec son mari.

Oui, vous avez bien lu.

Une femme de 69 ans meurt suite à une partie de sexe endiablé qui a duré des heures avec son mari.

Il s’agit sans doute d’une des nouvelles les plus insolites de la journée tant on n’avait jamais entendu une chose pareille : une femme de 69 ans est morte après avoir fait l’amour en consommant de la méthamphétamine avec son mari. C’est ce qu’on appelle une fin de vie en feu d’artifice.

C’est le site web d’informations et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque d’en faire rire plus d’un, mais surtout d’attiser la curiosité beaucoup d’entre vous tant il s’agit d’une histoire hors du commun. En effet, aux États-Unis, dans la région du Minnesota, une femme de 69 ans est morte après avoir fait l’amour en consommant de la drogue, soit de la méthamphétamine, avec son mari de 58 ans. La dame en question était en fin de vie et son mari l’a sorti de manière délibérée du centre médical où elle résidait pour qu’elle finisse sa vie en beauté.

Ainsi, ils ont décidé de consommer de la méthamphétamine qui selon Wikipédia est « une drogue qui peut provoquer de l’hypertension artérielle, une tachycardie et une intense stimulation mentale ». Pas étonnant que le couple se soit mis à danser frénétiquement sur du métal avant de faire l’amour comme des sauvages. La volonté de cette femme était de mourir dans sa maison et non dans un centre médical. On peut la comprendre aisément, qui ne voudrait pas passer ses derniers instants dans la maison où vous avez tous vos souvenirs ?

Pour le moment, les causes de la mort de cette femme ne sont pas connues explique le Daily Mail. Évidemment, la prise de Crystal meth y est pour quelque chose, mais on ne sait pas ce qu’il a tué. Le média britannique indique cependant que la femme a fait plusieurs séries de convulsions avant de mourir. On peut donc supposer qu’il s’agissait d’une crise cardiaque même si on ne peut rien affirmer pour le moment. 

Le mari, quant à lui, est accusé de négligence pour avoir laissé mourir sa femme devant ses yeux, raconte le Daily Mail. Même s’il a expliqué aux autorités que c’était la volonté de sa femme de mourir dans sa maison, une enquête a été tout de même ouverte pour faire la lumière complète sur cette affaire.

Source : https://www.ayoyemonde.com

Crédit photo : capture d’écran