Cet ancien directeur d’une banque de sperme a 49 enfants biologiques

Cet ancien directeur d’une banque de sperme a 49 enfants biologiques

Oui, vous avez bien lu……………………………………………………..

Il s’agit sans doute de la nouvelle la plus insolite de la journée et elle nous vient des Pays-Bas où l’on vient de découvrir qu’un ancien directeur d’une banque de sperme a 49 enfants biologiques. Oui, vous avez bien lu et non, il ne s’agit pas du scénario d’un film humoristique.

C’est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous faire tomber de votre chaise tant il s’agit d’une histoire hors du commun. En effet, aux Pays-Bas, dans la ville de Barendrecht, les autorités viennent de découvrir que Jan Karbaat, un ancien directeur d’une banque de sperme, était le père biologique de 49 ans enfants qui sont nés grâce à une fécondation in vitro. Il a donc utilisé son propre sperme pour aider plusieurs femmes qui ne pouvaient pas avoir d’enfants naturellement. Bien évidemment, il n’avait pas précisé qu’il avait utilisé autant de fois son sperme pour réaliser des fécondations in vitro. Le pire dans cette histoire, c’est qu’il a utilisé son sperme à la place de celui qu’avaient choisi les femmes en question.

Malheureusement, on ne pourra pas avoir beaucoup d’explications sur les intentions de Jan Karbaat puisque le Journal de Montréal indique qu’il est décédé en 2017 à l’âge de 89 ans. Tous ses enfants biologiques ne pourront donc pas obtenir réparation et ne pourront pas également avoir une discussion avec lui pour mieux comprendre ses intentions. Une situation qui laisse plusieurs d’entre eux sur leur faim.

Ces informations sont le résultat de plusieurs études ADN, explique le Journal de Montréal. Des résultats qui n’ont pas été forcément une surprise puisqu’avant sa mort, Jan Karbaat avait déclaré d’être le père de plus de 60 enfants. Soit il s’est trompé dans ses estimations, soient l’enquête n’est pas terminée et on peut s’attendre à de nouvelles révélations prochainement. Aucune certitude à ce niveau-là mais une chose est certaine, les 49 enfants de Jan Karbaat vont pouvoir essayer de passer à autre chose désormais.

Cette histoire fait écho à une histoire similaire qui s’est produite aux États-Unis dernièrement. En effet, dans l’État de l’Indiana, un médecin a utilisé dans le passé son propre sperme pour faire de la fécondation in vitro sur certaines de ses patientes et tenez vous bien, il est le père d’au moins 48 enfants.

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Youtube