Il demande à son colocataire de lui couper le pénis pour devenir célèbre sur Internet

Il demande à son colocataire de lui couper le pénis pour devenir célèbre sur Internet

Je me demande bien ce qu’ils ont dans la tête !!!! Mais pas un cerveau, c’est sur.

On tient sans doute l’histoire la plus hors du commun de la journée et elle nous vient d’Espagne où un homme d’une trentaine d’années a demandé à son colocataire de lui couper le pénis et de filmer la scène afin de publier une vidéo virale sur les médias sociaux. 

C’est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle dont on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer tant il s’agit d’une histoire insolite à laquelle on a rarement était confronté. En effet, en Espagne, dans la ville de Saragosse, un Britannique de 33 ans, dont l’identité n’a pas été révélée, a demandé à son colocataire de lui couper le pénis et de filmer la scène afin de publier une vidéo virale sur les médias sociaux. Oui, vous avez bien lu. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on n’arrête pas le progrès en 2019.

Le Daily Mail explique que cet homme avait passé un engagement à son colocataire: il lui donnait 300$ pour lui couper ses parties génitales et il pouvait avoir des « commissions » si la vidéo devenait virale. En effet, il lui avait promis entre 3700 et 7500$ selon la performance de la vidéo sur internet. Autant vous dire qu’il s’agissait d’une offre alléchante pour son colocataire espagnol. Malheureusement, cela impliquait donc pour le colocataire de lui couper le pénis et le moins que l’on puisse dire c’est que le jeu n’en valait pas la chandelle, sans mauvais jeu de mots.

Cette histoire a complètement mal tourné comme vous pouvez en douter. En effet, le Daily Mail explique que la vidéo a été effacée et qu’évidemment son contenu n’a pas pu être monétisé. Ajouté à cela, le colocataire du Britannique a été arrêté par la police après que le pénis fut retrouvé dans un sac de plastique dans leur appartement. L’homme au pénis a notamment été vu dans les rues en train de se vider de son sang, relate le média britannique. Malheureusement, on ne sait pas si son pénis a pu être recousu. Quant au colocataire espagnol, il risque jusqu’à 3 ans et demi de prison. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est bien loin du plan initial.

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Wikimedia