« Après, nous viendrons chez vous ! » : les femmes des djihadistes de l’État islamique continuent à menacer l’Occident

« Après, nous viendrons chez vous ! » : les femmes des djihadistes de l’État islamique continuent à menacer l’Occident

Une vidéo à l’intérieur, d’une épouse de djihadistes lui répond : « Jamais ! » d’un air menaçant. « Après, nous viendrons chez vous », ajoute-t-elle sur le même ton.

Alors que les combats se poursuivent autour de Baghouz, ville du nord-est de la Syrie où se retranchent les derniers djihadistes de l’État islamique (EI), des combattants du califat se rendent régulièrement aux troupes de la coalition, seuls ou accompagnés de leurs épouses et de leurs enfants.

Soigneusement fouillés par les soldats des Forces démocratiques syriennes (FDS) avant d’être interrogés, les djihadistes qui se rendent aux troupes de la coalition cherchent tous à minimiser le rôle qu’ils ont joué au sein de l’État islamique, affirmant s’être seulement occupés du ménage ou de la cuisine.

« Aucun ne dit faire partie des combattants, pas un seul ! », explique le journaliste américain Richard Engel dans un reportage diffusé sur Euronews.

Tandis que les journalistes s’approchent d’un camion où les épouses des djihadistes sont regroupées avec leurs enfants, les femmes vêtues d’un voile intégral n’hésitent pas à leur jeter de l’eau ou des bouteilles en vociférant. Quant aux enfants, plusieurs pointent le doigt vers le ciel, signe d’allégeance à l’EI.

Et lorsque Richard Engel leur demande si l’État islamique est « fini », l’une des épouses des djihadistes lui répond : « Jamais ! » d’un air menaçant. « Après, nous viendrons chez vous », ajoute-t-elle sur le même ton.

Pour le reporter, si les djihadistes sont vaincus sur le plan militaire, tout reste encore à faire concernant leur idéologie.

Source : https://m.epochtimes.fr

Crédit photo : capture d’écran