Le pleutre Macron se cache, il annule toutes ses cérémonies de vœux !

macron j'ai trop peur

Le pleutre  Noël est passé et pourtant ça sent de plus en plus le sapin … 
Alors, le pseudo-« c’est moi le chef » a trouvé la solution, lorsque tout va mal, l’armée reste le dernier recours, elle aura droit à ses voeux. Y compris en termes de communication politique. Tous au garde-à-vous et obligés d’applaudir ! En ces temps de « Gilets jaunes », les militaires sont le public rêvé pour #Macreux1er. Très mauvaise image, donnée de ce fait aux corps diplomatiques et consulaires. Pauvre France vue de l’étranger. Le trouillomètre à zéro et la hantise des huées des Français, les bus de fans n’ont plus cote, aussi ? Quelle piteuse image pour #MacronGrandeBouche qui se prend pour quelqu’un de « courageux ».
Quant à ses futurs déplacements la semaine prochaine… Ca risque de chauffer, les Maires se désolidarisent du gouvernement… Et vlan ! La #Macronie aux abois, fait semblant de leur accorder de l’importance, il pense tromper qui l’Enlysée ? Depuis le début Macreux1er les ignore, et là il aurait subitement besoin des Maires qui savent qu’eux aussi seront les dindons de la farce. Mascarade.
Et maintenant il a besoin d’eux pour leur faire porter la responsabilité de ses échecs.
André Laignel, vice-président de l’Association des maires de France (AMF) : « « une manœuvre d’enfumage » qui veut « noyer les revendications qui sont apparues au niveau des ‘gilets jaunes’ et de la société dans son ensemble ». « En quoi les maires pourraient être engagés dans ce débat qui, en définitive, aurait plutôt pour visée d’associer les élus locaux à l’échec gouvernemental ». « Les réponses appartiennent à l’État. L’État essaie de se défausser, c’est son affaire, mais nous n’avons aucune raison, dans ce domaine, d’être les supplétifs de l’État », ajoute-t-il.
Ce « grand débat » ne sera qu’un « grand foutoir » qui ouvrira la boîte de pandore pour toutes les revendications possibles et inimaginables, résultat ; n’en sortira que de la frustration, conclusion ; les Français seront encore plus en colère, parce qu’ils estimeront, encore une fois, ne pas avoir été entendus et pris en considération ! Voilà ce que c’est que d’avoir élu un gamin à L’Elysée.

Source: http:// Nanouche, blogueuse
crédit photo: capture d’écran