Articulations douloureuses : le super-nutriment oublié

Pour la première fois, ces 8 merveilles de la Nature sont réunies dans une gélule unique !

Le nom donné à cette nouvelle formulation est Formule Articulations MAX-8. Dans un instant, je vous dirai comment vous la procurer.

Toutefois, avant d’aller plus loin, je préfère vous avertir : je ne peux pas vous promettre à 100% que cette combinaison d’actifs naturels vous débarrassera pour toujours de vos douleurs car chaque personne est unique.

En revanche, ce que je peux vous garantir sans la moindre hésitation : Cette formulation sera 5 fois, 10 fois, 20 fois plus efficace que tout ce que vous avez pu essayer jusqu’à présent.

Des chercheurs du monde entier ont travaillé pour découvrir ces nouvelles solutions et dans quelques minutes, vous allez découvrir comment en profiter.

Ici, je vais simplement vous restituer l’essence de ces incroyables découvertes afin que vous compreniez bien comment vous allez pouvoir enfin vaincre vos douleurs. Vous allez voir, c’est plus simple que ce que vous imaginez.

La clé est de nourrir chaque partie de vos articulations

Quand on se représente les articulations à l’esprit, on pense souvent à deux os qui se rejoignent.

En réalité, vos articulations sont composées d’une multitude de tissus comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Vos articulations sont l’une des parties les plus sophistiquées de votre corps. C’est aussi pour cette raison que leur fonctionnement et les maux qui les concernent sont restés mystérieux aussi longtemps.

Deux extrémités osseuses recouvertes de cartilage.

Une capsule, tapissée par une membrane synoviale et qui assure la stabilité de l’articulation.

Une membrane synoviale qui sécrète un liquide articulaire, le liquide synovial. Il lubrifie l’articulation et apporte les éléments nutritifs au cartilage.

Des muscles qui, par l’intermédiaire de leurs tendons, s’insèrent sur la capsule et assurent stabilité et mobilité de l’articulation.

Votre cartilage, qui est un tissu vivant lui-même composé de nombreuses cellules comme les cellules spécialisées appelées chondrocytes. Son élasticité est due à des molécules, les protéoglycanes (PG), sortes “d’éponges” qui en se gorgeant d’eau mettent sous tension les fibres de collagène organisées en réseau. Les PG sont constituées d’une protéine (core protéique) sur laquelle sont greffées des glycosaminoglycanes (GAGs) : la chondroïtine sulfate, le kératane sulfate.

Pour renforcer vos articulations, vous devez donc apporter à chacune de ces composantes les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement.

Voilà pourquoi vous avez impérativement besoin de chacun de ces nutriments que nous avons vu ensemble.

4 dons de la Nature pour soulager les articulations douloureuses et gonflées

L’autre avantage est que ces remèdes naturels ne présentent aucun danger pour votre santé, contrairement aux médicaments anti-inflammatoires dont on sait aujourd’hui qu’ils percent des trous dans l’estomac et aggravent, sur le long terme, la destruction de vos cartilages.

C’est d’autant plus grave que, comme vous le savez probablement, les cartilages sont une pièce maîtresse de vos articulations et il faut absolument les protéger.

L’étape ultime consiste à protéger vos cartilages

De nombreuses études indiquent que les effets conjugués de la chondroïtine et de la glucosamine, des substances naturellement présentes dans votre corps, sont comparables à ceux obtenus avec des anti-inflammatoires [10].

Ils auraient également des effets protecteurs sur la matrice des cartilages. Toutefois ces effets observés dans des études scientifiques ne sont pas officiellement reconnus.

Par ailleurs, la chondroïtine doit être pure, à ne pas confondre avec les produits issus de cartilage moulu que certains fabricants vendent sous l’appellation de « chondroïtine » alors que ces produits n’en contiennent pratiquement pas.

En 2007, des contrôles effectués aux Pays-Bas auprès de laboratoires peu scrupuleux avaient montré en effet que certains de ces produits à base de cartilage moulu ne contiennent en réalité que 5% de chondroïtine, une dose bien trop faible pour espérer un quelconque effet.

N’attendez pas que vos douleurs vous volent votre liberté

Mais les douleurs articulaires peuvent aussi toucher la hanche, le coude, le poignet, les doigts, la colonne vertébrale.

La douleur s’éveille dès que vous pressez du doigt votre articulation. Peu à peu, votre flexibilité régresse. Vos articulations deviennent rouges, chaudes, enflées, parfois même déformées. Au moindre changement de température, vos souffrances empirent.

Une chose est sûre : plus vous laissez le temps à la maladie de se développer, plus vos douleurs s’intensifient, plus vous avez de risques également que de plus en plus d’articulations soient touchées. Si vos douleurs ont commencé dans vos genoux, elles pourront également apparaître dans vos hanches, vos doigts, votre dos ou ailleurs.

Il y a de grands risques pour que vous soyez contraint de subir une ou plusieurs opérations. À un moment donné, le risque est de ne plus pouvoir vous débrouiller seul. Il faut demander de l’aide pour ouvrir une bouteille ou éplucher des légumes. Il devient impossible de marcher sans s’appuyer sur une canne. Beaucoup de personnes souffrant de douleurs articulaires finissent par ne plus pouvoir se déplacer autrement qu’en chaise roulante.

Il est donc indispensable d’agir le plus tôt possible pour obtenir de meilleurs résultats, plus rapidement et minimiser les risques que votre situation n’empire.

De cette manière, votre décision d’aujourd’hui ne vous engage à rien. Vous pouvez réserver votre cure, l’essayer et décider plus tard si c’était le bon choix pour vous. Vous gagnez à tous les coups et de mon côté, je n’ai pas à craindre que vous soyez déçu. Voilà pourquoi, je vous invite à réserver votre cure dès maintenant.

Brutalement s’effondrent certains de vos plus beaux rêves d’avenir.

Partir voyager en liberté ; jouer dans un jardin l’été avec vos petits-enfants ; ou simplement faire des activités manuelles, bricoler, vous promener près de chez vous sans cette douleur lancinante qui irradie dans votre corps et vous pousse à bout.

76 % des arthrosiques traités par des médicaments jugent leurs douleurs handicapantes.

 

Vos douleurs vous paraissent-elles moins gênantes au réveil ?

Y a-t-il des moments dans la journée où vous « oubliez » vos douleurs ?

Etes-vous à nouveau capable de réaliser des gestes que vous ne pouviez plus faire avant sans difficulté (vous baisser, ouvrir une bouteille, éplucher les légumes, vous promener…) ?

Quand vous pourrez répondre « oui » à une ou plusieurs de ces questions, c’est probablement un signe encourageant.

Dans le cas inverse, ne vous impatientez pas. Selon l’état actuel de vos articulations, les effets peuvent prendre plus de temps à se faire sentir. C’est un principe de base en matière de nutrition santé.

En associant l’apport de ces nutriments ciblés avec une bonne alimentation et de l’exercice physique,vous pourriez sentir vos douleurs diminuer progressivement.

Cette plante millénaire qui pousse dans le désert du Kalahari en Namibie et qui est utilisée par les populations locales pour vieillir sans douleur. Cette plante extraordinaire a été découverte à la fin du 19ème siècle par un botaniste allemand. Les études scientifiques ont confirmé ses étonnantes vertus anti-inflammatoires et anti-douleurs. Elle est plus puissante que les médicaments anti-inflammatoires, les effets nocifs en moins !

Une épice ancestrale venue d’Inde : de plus en plus de spécialistes l’intègrent dans les protocoles de soin destinés à soulager les cas d’arthrose et d’arthrites les plus douloureux.

La résine d’un arbre sacré utilisée en médecine ayurvédique.

Une plante tropicale asiatique connue depuis longtemps pour ses effets aphrodisiaques mais en réalité, ce sont ses vertus anti-inflammatoires qui seraint les plus impressionnantes.

Le fameux duo glucosamine et chondroïtine avec une spécificité à respecter absolument. En effet, la Recherche a démontré que l’efficacité de ces nutriments est décuplée lorsque l’on utilise une forme spéciale de ces deux nutriments.

Muscle

Cartilage

Membrane synoviale

Bourse synoviale

Capsule

Tendon

Os

Liquide synovial

Le boswellia serrata : la résine sécrétée par cet arbre originaire des régions montagneuses d’Inde et d’Afrique du Nord est utilisée comme puissant anti-douleur depuis des millénaires par les populations locales. Selon certaines études, le boswellia aurait des effets sur la circulation sanguine au niveau des articulations, ce qui expliquerait les bienfaits rapportés par les personnes qui s’en servent régulièrement sous forme de complément alimentaire.

En phytothérapie, le gingembre est la plante de référence pour combattre les inflammations de toutes natures : c’est en s’appuyant sur son usage ancestral que des chercheurs étudient assidument ses propriétés pour combattre les douleurs inflammatoires [9].

L’harpagophytum est l’antidouleur n°1 en Europe : l’harpagophytum, également appelée « griffe du diable » à cause de ses petits crochets, est une plante que l’on trouve dans les déserts d’Afrique australe. Ces effets anti-douleur sont connus depuis la nuit des temps par les populations locales qui l’utilisent pour vieillir sans douleur. Dans une étude publiée en 2003, des patients souffrant d’arthrose du genou et de la hanche ont ressenti une réduction de 46% de leur douleur et une réduction de 25,4% de leurs gênes articulaires (sensations de grincements, craquements, dislocations). Ces résultats ont été obtenus en moins de 3 mois [7] !

Le curcuma est utilisé par des rhumatologues universitaires :  au CHU Sart-Tilman en Belgique, le Pr. Yves Henrotin, l’un des plus grands spécialistes de l’arthrose, utilise systématiquement cette merveilleuse épice indienne pour traiter ses patients souffrant des rhumatismes les plus sévères.

 

 

 

Source : etudes.cellinnov.com

Crédit photo : capture d’écran